Rechercher
Imprimer Imprimer

La nouvelle condition humaine

La condition humaine, découverte par les études humanologiques, révèle une faculté de rétro causalité fonctionnelle à l’origine de l’expression génétique individuelle. Provoquer l’émergence des nouveaux schémas de développement comportementaux permet de restaurer les fonctionnalités humaines naturelles. — Un chemin innovant vers les nouvelles dispositions de l’identité humaine. Le vrai progrès dans l’évolution personnelle est l’octroi d’une liberté d’être soi-même. Le gain de fonction devient un gain de mémoire humaine dans l’évolution d’une plus grande intelligence du monde. Il s’agit ici de laisser la cognition s’enrichir des nouvelles perspectives délivrées par l’imagination créatrice. Celles qui peuvent apporter la conscience objective d’une réalité expérimentée par les divers sens corporels.

L’humanologie clinique est une approche qui vise à instaurer l’unité fonctionnelle du corps et de l’esprit en optimisant le fonctionnement cérébral d’une intégration par la mémoire et la finalité d’un développement personnel. Cette discipline se concentre sur l’activité du cerveau à travers l’Induction Manuelle Crânienne (IMC) à visée fonctionnelle et thérapeutique. Les avancées dans la compréhension du cerveau ouvrent de nouvelles perspectives en médecine intégrée, et l’humanologie clinique répond à la demande croissante de soins axés sur l’humain. Face aux défis de notre existence contemporaine, nous devons accéder à de nouvelles ressources cognitives pour comprendre la réalité dans laquelle nous sommes co-auteurs. L’humanologie propose une approche personnalisée de la santé en tant qu’agent autoréalisateur d’une santé individuelle. Les facultés cognitives, par leurs facultés de conscience, sont au cœur du renouvellement des actions humaines, et le fonctionnement du système nerveux global en est le responsable. La conscience humaine devient une disposition collective essentielle pour découvrir les nouvelles compréhensions individuelles.

Les pathologies résultent d’un défaut d’actualisation personnelle de la mémoire épigénétique, ce qui entrave la perception saine d’une histoire personnelle. L’humanologie clinique propose un cadre permettant de reconnaître les enjeux existentiels et de fournir des soins personnalisés. Les consultations en humanologie comprennent l’utilisation de l’Induction Manuelle Crânienne (IMC), une technique non invasive qui favorise une solution thérapeutique intégrée par les propres moyens du corps. L’objectif thérapeutique est le recouvrement de l’unité fonctionnelle du corps et de l’esprit, ce qui aide à délivrer les moyens de résolution psychobiologique des conflits pathologiques tant sur le plan mental que physique.

La résolution complète d’un problème de santé utilise la restauration d’un but personnel qui implique de donner à la vie systémique les moyens d’incarner une fonction sociale, celle d’être soi-même par sa finalité de bien-être. C’est dans cette optique que l’humanologie clinique se concentre sur l’activité du cerveau à travers l’Induction Manuelle Crânienne (IMC) à visée fonctionnelle et thérapeutique.

L’objectif d’une consultation en humanologie est de restaurer l’unité fonctionnelle du corps et de l’esprit en optimisant le fonctionnement cérébral par la mémoire et la finalité de son développement. Pour y parvenir, il est essentiel de laisser la conscience percevoir l’origine de nos actions. Cette découverte stimule l’organisation d’une neuroplasticité qui apporte une énergie physique au sein d’une histoire personnelle.

Les avancées actuelles dans la compréhension du cerveau et de ses fonctions ouvrent de nouvelles perspectives en médecine intégrée, mais également en développement personnel. L’humanologie clinique répond ainsi à la demande croissante de soins axés sur l’humain par l’humain et pour l’humain, en favorisant le recouvrement d’une santé et d’un bien-être humain.

Mais, pourquoi avons-nous besoin du concept d’humain ? Parce que face aux défis de notre existence contemporaine, nous devons accéder à de nouvelles ressources de compréhension et de conscience de nous-même et de la réalité qui nous entoure.

Les prises de conscience individuelles et collectives sont les résultats d’une difficulté à maintenir un rapport authentique avec soi-même et ce dans un monde en constante évolution. Le temps accélère dans sa perception, et complique le renouvellement des informations nécessaires à la prise de décisions.

C’est là que l’humanologie clinique et le concept de bien-être humain entrent en jeu. En humanologue, ce que nous sommes tous, nous ouvrons un nouveau champ de réflexion sur notre fonctionnement humain comme sujet autoréalisateur d’une réalité individuelle.

En conclusion, l’apparition des pathologies individuelles et de leurs dysfonctionnements résulte d’un défaut d’actualisation d’une mémoire épigénétique, ce qui entrave l’évolution vers une perception saine d’une histoire humaine et de ses finalités.

C’est pourquoi l’humanologie clinique propose un cadre permettant de reconnaître les enjeux existentiels d’un individu en fournissant un soin personnalisé dont le bien-être humain est la finalité thérapeutique. Les praticiens humanologues induisent les meilleures conditions biophysiques d’une neuroplasticité fonctionnelle du cerveau pour rétablir l’unité du corps et de l’esprit.

Les consultations se déroulent dans le cadre d’un échange personnalisé, comprennent l’utilisation de l’Induction Manuelle Crânienne (IMC), une technique non invasive qui favorise l’avènement du bien-être humain.

Imprimer Imprimer